Sommaire

 

Phénomène pathologique définissant littéralement augmentation des leucocytes (ou globules blancs), l'hyperleucocytose peut recouvrir différentes causes relatives à certaines pathologies ou états transitoires. Comment la diagnostiquer et quelles symptômes en découlent ? Réponses ici !

Hyperleucocytose : définition

La question des leucocytes

Les leucocytes appelés plus communément globules blancs sont des cellules du système immunitaire. Ils sont fabriqués dans la moelle osseuse et se retrouvent dans le sang (avec les globules rouges) ainsi que dans certains tissus (conjonctifs) et certains organes lymphatiques (la rate par exemple).

Devant certains symptômes, il est courant de réaliser une prise de sang afin de contrôler le nombre des globules blancs, afin de surveiller leur baisse ou leur augmentation.

Le taux normal de leucocytes dans le sang est compris entre 4 000 et 10 000 par mm3 (millimètre cube ou millilitre). Au-delà de 10 000 leucocytes par mm3, on considère qu'il y a une hyperleucocytose.

L'intensité de l'hyperleucocytose

Il existe une échelle dans les différentes valeurs d'hyperleucocytose. On parle souvent :

  • d'hyperleucocytose modérée (inférieure à 15 000) qui témoigne souvent d'une infection ;
  • d'une hyperleucocytose franche (comprise entre 15 000 et 20 000) qui recouvre une infection un peu plus sévère ;
  • d'une importante hyperleucocytose au delà de 20 000, qui s'inscrit dans le cadre de maladies hématologiques beaucoup plus graves (type leucémie).

Pathologies liées à l'hyperleucocytose

Une augmentation des leucocytes (tous confondus) sera en général liée à :

  • de nombreuses infections plus ou moins bénignes (rhinopharyngite, bronchite, pyélonéphrite, appendicite, péritonite) ;
  • certaines maladies inflammatoires, en particulier les maladies auto-immunes, comme une polyarthrite rhumatoïde ;
  • certaines allergies (augmentation des leucocytes éosinophiles) ;
  • certaines affections bactériennes (staphylocoques, streptocoques, etc.) ;
  • la leucémie ;
  • le SIDA ;
  • la mononucléose ;
  • parfois un stress excessif.

Hyperleucocytose : diagnostic et traitement

Les symptômes d'une hyperleucocytose seront directement liés aux pathologies pour lesquelles elle est liée. Ils peuvent ainsi aller d'une simple allergie, à une fièvre plus ou moins importante, des fourmillements, une grande fatigue, etc.

Les analyses sanguines suivantes, pour confirmer l'hypothèse d'une hémochromatose, seront réalisées par le médecin, qui fera mesurer le taux de polynucléaires, de lymphocytes et de monocytes dans le sang.

Ces résultats seront parfois à confronter avec le taux d'hémoglobine et/ ou les plaquettes, afin de diagnostiquer précisément l'affection en cours. Ainsi les traitements seront ceux associés à la maladie diagnostiquée (en confrontant prise de sang et interrogatoire clinique du patient) et comprendront :

  • des antibiotiques (en cas d'infection bactérienne) ;
  • des anti-histaminiques (pour les allergies) ;
  • des traitements plus sérieux de type chimiothérapie ou anti-rétroviraux dans le cas d'un cancer ou d'une infection à VIH.

Ces pros peuvent vous aider