Leucémie aiguë lymphoblastique

Écrit par les experts Ooreka

Deux types de leucémies aiguës sont possibles : la leucémie aiguë myéloblastique LAM et la leucémie aiguë lymphoblastique LAL. Elles se distinguent entre elles notamment en fonction de l'âge du patient et avec l'autre grand groupe de leucémies : celles dites « chroniques ».

Comparaison des leucémies aiguës LAL et LAM

La leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) ou leucémie aiguë lymphoïde constitue le second type de leucémies aiguës après la leucémie aiguë myéloblastique (LAM). La LAL se distingue de la LAM notamment parce qu'elle affecte surtout des enfants entre 2 et 15 ans avec un pic de fréquence entre 2 et 5 ans. De plus, les garçons sont plus touchés que les filles.

Tableau de comparaison entre les 2 formes de leucémies aiguës
Leucémie aiguë lymphoblastique Leucémie aiguë myéloblastique
Leucémie aiguë la plus fréquente chez les enfants. Leucémie aiguë la plus fréquente chez les adultes.
Survient rarement chez l'adulte. Rarement chez les enfants ou, dans ce cas, avant 2 ans ou après 15 ans (avec un pic de fréquence chez les nourrissons).
Apparaît chez les enfants ayant entre 2 et 15 ans, avec un pic de fréquence entre 2 et 5 ans. Apparaît vers l'âge moyen de 65 ans (incidence qui augmente avec l'âge).

Caractéristiques de la leucémie aiguë lymphoblastique

Les leucémies aiguës lymphoblastiques sont des cancers du sang dans lesquels les cellules souches impliquées sont chargées de produire des lymphocytes (les lymphoblastes), c'est-à-dire des globules blancs qui fabriquent les anticorps permettant de lutter contre les infections. Il existe également des leucémies lymphoïdes T qui affectent plus particulièrement les cellules à l'origine des lymphocytes T.

En cas de LAL, les cellules leucémiques vont :

  • se développer rapidement et de façon incontrôlée ;
  • envahir la moelle osseuse en quelques jours ou en quelques semaines ;
  • empêcher la production des cellules sanguines normales (insuffisance médullaire).

Signes cliniques de la leucémie aiguë lymphoblastique

La leucémie aiguë lymphoblastique peut entraîner des symptômes et des troubles permettant le diagnostic de la leucémie  :

  • une anémie (fatigue, pâleur, essoufflement et palpitations) ;
  • une neutropénie (baisse de la production des globules blancs polynucléaires neutrophiles) qui favorise les infections, en particulier au niveau pulmonaire ;
  • une thrombopénie (diminution du nombre de plaquettes) responsable de saignements des muqueuses (nez et gencives) et de la peau (apparition de bleus suite à des chocs minimes) ;
  • une dissémination (syndrome tumoral) avec des cellules leucémiques qui vont circuler dans le sang, voire coloniser divers organes :
    • organes hématopoïétiques tels que la rate, les ganglions ou encore le foie qui vont augmenter de volume ;
    • organes non-hématopoïétiques tels que la peau, le système nerveux central (nerfs, méninges ou liquide céphalo-rachidien situé dans la boîte crânienne et autour de la moelle), etc.
  • parfois, l'accumulation des cellules leucémiques peut provoquer des douleurs osseuses.

Bon à savoir : l'apparition de tous ces symptômes n'est pas systématique.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
Vd
véronique de lagausie

psychologue, psychothérapeute

Expert

erick dietrich

docteur en médecine, sexologue, psychothérapeute | centre de formation en thérapies et coaching

Expert

emma rahari

psychologue | ecoute active, approche humaniste

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.