Prévention de la leucémie

Écrit par les experts Ooreka

 

Le cancer du sang présente des difficultés dans l'établissement d'un diagnostic précoce. En outre, le dépistage systématique est inexistant. La prévention de la leucémie est donc limitée et vise surtout à réduire l'impact des facteurs de risque.

Une prévention de la leucémie difficile à instaurer

Il est très difficile, voire impossible, de prévenir efficacement l'apparition des leucémies. En effet, on ne sait pas suffisamment de choses sur leurs causes pour pouvoir mettre en place des programmes de prévention. Par ailleurs, certaines leucémies se développent de manière si foudroyante que l'anticipation n'est pas possible et que l'urgence est le traitement.

Néanmoins, il est possible de faire en sorte de limiter certains facteurs de risque connus pour être à l'origine de la leucémie.

Prévenir la leucémie en limitant les facteurs de risque

Pour prévenir le développement d'une leucémie, il est donc conseillé, autant que faire se peut :

  • d'éviter les irradiations (les professionnels doivent correctement se protéger) ;
  • d'éviter la consommation et l'utilisation de substances cancérigènes (benzène entre autres) tels que les insecticides ou les pesticides ;
  • d'éviter de vivre près d'une station-service (une étude semble indiquer que le fait de vivre à proximité d'une station-service pourrait quadrupler le risque de leucémies aiguës chez les enfants et même multiplier par 7,7 le risque de présenter une leucémie aiguë myéloblastique) ;
  • d'éviter de vivre près des lignes à haute tension (même constat que précédemment) ;
  • de consommer des aliments anti-cancer c'est-à-dire beaucoup de fruits, de légumes et de protéines (notamment du glutathion, présent dans la viande et les légumes comme les carottes et les haricots verts) avant une grossesse pour limiter les risques de leucémie de l'enfant.

Par ailleurs, des études suggèrent que l'obésité (IMC supérieur à 25) multiplie par 5 le risque de développer une leucémie myéloïde chronique. Ce risque serait également associé à une élévation de la masse musculaire, puisque chaque élévation de 10 kg multiplierait ce risque par 1,83.

Prévention de la leucémie : l'aspect émotionnel

En matière de décodage biologique des maladies et en prenant toutes les précautions nécessaires pour éviter d'être catégorique, on estime que la leucémie est associée à un choc émotionnel bien particulier. En effet, le raisonnement pour expliquer ce facteur serait le suivant :

  • Lorsque l'on vit une dévalorisation globale et absolue, une leucémie pourrait apparaître.
  • Si des enfants sont touchés, cela peut être dû au ressenti d'un interdit (ou d'un danger inconscient) de grandir.
  • La baisse d'efficacité du système immunitaire, quant à elle, traduirait le sentiment du malade qu'il lui est interdit de se défendre. Pour le cerveau, le ressenti pourrait s'exprimer ainsi : « Pour rester en vie, je ne réponds pas ; même si c'est ma famille qui attaque, je ne dis rien. »

En lien avec ces éléments, une forme de prévention de la leucémie consisterait alors à prendre conscience (tout du moins pour les adultes et avec l'aide d'un thérapeute) de ce qui se joue à ce niveau émotionnel afin de pouvoir l'exprimer et le partager. Cela pourrait participer à enrayer l'apparition de certaines leucémies.


Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !