Statistiques de la leucémie

Écrit par les experts Ooreka

Le cancer du sang, ou leucémie, possède des particularités et des facteurs de risques qu'il est bon de connaître. Ainsi, les statistiques de la leucémie présentent des chiffres bien spécifiques à ce type de cancer relativement rare.

Statistiques générales concernant la leucémie

Les leucémies, toutes formes confondues, concernent :

  • environ 9 000 personnes chaque année (3 700 leucémies aiguës et 5 200 leucémies chroniques en 2012) ;
  • essentiellement des enfants ou des personnes âgées.

Depuis 1980, l'incidence des leucémies (c'est-à-dire le nombre de cas déclarés dans une population de 100 000 habitants) a augmenté chaque année de 0,9 %, aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Bon à savoir : ce que l'on appelle « taux d'incidence » est l'indication du nombre de nouveaux cas d'une pathologie pendant une période donnée (généralement un an) et en lien avec une population cible (généralement sur 100 000 personnes).

Leucémies aiguës

Les leucémies aiguës représentent 1 % de l'ensemble des cancers :

  • Elles sont le 18e cancer le plus fréquent chez l'homme et le 17e chez la femme.
  • Elles concernent environ :
    • 4,9 hommes sur 100 000 (54 % des leucémies) ;
    • 4,1 femmes sur 100 000 (46 % des leucémies).

Leucémies chroniques

Concernant les leucémies chroniques, on estime à plus de 5 000 le nombre de nouveaux cas dont près de 60 % d'hommes. Elles touchent essentiellement les adultes :

  • La leucémie lymphoïde chronique atteint surtout les seniors.
  • La leucémie myéloïde chronique touche principalement les adultes d'âge moyen.

Les leucémies lymphoïdes chroniques prédominent largement : à elles seules, elles ont concerné 4 460 personnes en 2012.

Statistiques de la leucémie aiguë myéloblastique

La leucémie aiguë myéloblastique (LAM) a concerné 2 791 personnes en 2012 en France (1 381 hommes et 1 410 femmes). Cela correspond à une augmentation de 1,5 % par an depuis 1980.

Le taux d'incidence annuel en France est de 3/100 000 (3 cas pour 100 000 habitants), essentiellement des adultes :

  • Les personnes de moins de 40 ans sont relativement peu touchées (0,5/100 000 dans l'enfance), mais l'incidence augmente lentement avec l'âge, le taux hommes-femmes restant équivalent.
  • En revanche, au-delà de 60 ans, le nombre de cas augmente beaucoup plus rapidement (20/100 000 au-delà de 70 ans). L'âge médian d'apparition de la leucémie aiguë myéloblastique est de 65 ans.
  • À l'âge de 65-70 ans, le taux masculin augmente plus rapidement que celui des femmes et on arrive à un taux de plus de 30 hommes sur 100 000 et de 19 femmes sur 100 000 chez les personnes âgées de 85 ans et plus.

Statistiques de la leucémie aiguë lymphoblastique

La leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) représente 30 % des leucémies aiguës. Les hommes sont un peu plus concernés que les femmes (60 %). En 2012, on recensait 810 nouveaux cas (487 hommes et 323 femmes) dont 356 enfants de moins de 15 ans (44 %).

Le taux d'incidence mondial annuel est de 1,9/100 000 chez l'homme et de 1,2/100 000 chez la femme. Ce cancer du sang est lui aussi très dépendant de l'âge :

  • Ainsi, l'incidence est de 3,7/100 000 chez les garçons de moins de 15 ans et de 2,5/100 000 chez les filles de la même tranche d'âge. La LLA touche à 75 % des enfants de moins de 18 ans avec un pic de fréquence entre 2 et 5 ans.
  • Ce taux passe respectivement à 0,7 et à 0,6/100 000 chez l'homme et la femme de 40 à 44 ans, avant de remonter légèrement à l'âge de 70 ans, mais sans jamais revenir au taux d'incidence de l'enfant.
  • L'âge médian d'apparition de la leucémie aiguë lymphoblastique est de 17 ans chez l'homme et de 22 ans chez la femme.

C'est avec cette leucémie que les plus grands progrès ont été obtenus, le taux de guérison atteignant aujourd'hui près de 80 % chez les enfants.

Statistiques de la leucémie myéloïde chronique

La leucémie myéloïde chronique (LMC) est un cancer rare puisqu'il affecte moins de 6 personnes sur 100 000. En effet, le taux d'incidence mondial annuel est de 1/100 000 chez l'homme et de 0,6/100 000 chez la femme :

  • La leucémie myéloïde chronique a touché 807 nouvelles personnes en 2012 dont 59 % d'hommes (476 hommes et 331 femmes). Par rapport à 1980, cela correspond à une diminution de 1,2 % chez l'homme et de 0,7 % chez la femme.
  • Le taux augmente avec l'âge entre 30 et 75 ans avant de se stabiliser.
  • L'âge moyen d'apparition de la leucémie myéloïde chronique est de 62 ans chez l'homme et de 64 ans chez la femme.

Statistiques de la leucémie myélomonocytaire chronique

La leucémie myélomonocytaire chronique (LMMC) est un cancer rare qui affecte moins de 6 personnes sur 100 000. Elle concerne près de 2 000 personnes chaque année en France, les hommes et les femmes étant touchés à parts égales. On note cependant une baisse du nombre de cas entre 2003 et 2012.

Au niveau mondial, le taux d'incidence annuel est de 1,8/100 000 chez l'homme (contre 3,2 en 2003) et de 1,4/100 000 chez la femme (contre 2,2 en 2003) :

  • L'incidence homme-femme est la même jusqu'à l'âge de 40 ans et ce n'est que par la suite qu'elle augmente plus rapidement chez l'homme. Elle passe ainsi de :
    • 1,3 à 16,6 cas masculins pour 100 000 à l'âge de 85 ans ;
    • 1,1 à 12,5 cas féminins pour 100 000 à l'âge de 85 ans.
  • L'âge moyen d'apparition de la leucémie myélomonocytaire chronique est de 69 ans chez l'homme et de 73 ans chez la femme.

Statistiques de la leucémie lymphoïde chronique

La leucémie lymphoïde chronique (LLC) est, chez les adultes, la leucémie chronique la plus fréquente de toutes : 25 % de toutes les leucémies avec 4 460 cas en 2012 (17e rang des cancers chez l'homme et 18e rang chez la femme). Son incidence est de 3,6/100 000 chez l'homme et de 2/100 000 chez la femme :

  • Plus de 75 % des patients déclarant une LLC ont plus de 60 ans (le pic de fréquence étant de 65 ans) et les hommes sont deux fois plus touchés que les femmes.
  • Le diagnostic de la leucémie lymphoïde est ainsi posé à l'âge moyen de 72 ans, cette maladie étant inexistante avant l'âge de 25 ans.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
marie- hélène etoc

psychothérapie , sophrologie , gestion du stress . | psy morbihan-formatrice control feeling

Expert

yvon alexis g.

conseiller spécialisé en phytothérapie & huiles es | plantes médicinales et huiles essentielles

Expert

DB
danièle beurtin

sophrologue, sophrothérapeute

Nouvel expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.